Historique

HISTORIQUE

Le 31 mars 1984, la troupe de théâtre de Libin monte pour la première fois sur les planches. Le comité de la salle Notre-Maison, initiateur de ce projet, n’imagine pas qu’il vient de créer à Libin une véritable institution culturelle dont la qualité et la réputation vont s’accroître d’année en année.

Le premier metteur en scène, Théo Giroux avait réuni, cette année-là, 16 acteurs répartis dans trois pièces. Les plus jeunes avaient brillamment interprété « Cas de Réforme ». On pouvait y applaudir Eric et Daniel dessé, Jean-François Awad, Laurent Jacquet, Didier Dom et Didier Keller. « L’école des veuves » était jouée par Dominique Paquin, Marie-Catherine Stine, joëlle Thiéry et Laurent Guérisse. Enfin, « Bichette » réunissait sur le plateau Francine Lothaire, Monique Duchêne, Joëlle Thiéry, Marcel Henin, Daniel Neuret, Alin Gérard et Dominique Paquin. Le succès de cette première en annonce beaucoup d’autres.

En 1985, la troupe fait cavalier seul et s’émancipe de la tutelle de Notre-Maison. En même temps, arrive un nouveau metteur en scène, Jacques Nicolas. A l’affiche de 1985 à 1986, « Un Cas rare », « Caroline », « Fermez les portes », et « Pattes de mouches ».

De 1987 à 1990, c’est Michel Klepper qui est l’homme-orchestre de cette troupe de Libin. Parmi les grands succès joués, notons « Apprends-moi Céline », « Soeur Anne, ne vois-tu rien venir », « Pique-nique en ville ».

Depuis 1991, Christian Munster, professeur de français (maintenant à la retraite) assure la mise en scène.

1993 est une année faste pour toute la troupe qui fête son dixième anniversaire avec un « OSCAR » remarquablement interprété par Ernest Gillard dans un décor raffiné d’Alin Gérard. En ce dixième anniversaire, la troupe se trouve enfin un nom : « Le Théâtre du Papillon » en hommage à un visiteur qui, régulièrement, vient déplier ses ailes au-dessus des acteurs pendant les répétitions.

La troupe est présidée par Alin Gérard jusqu’à son décès en 2009.

Après s’être attaquée au répertoire classique avec « Tailleur pour Dames » de Feydeau, en 1996, la troupe présente pour son quinzième anniversaire, la délicieuse comédie de Peter Coke « Le Vison à cinq pattes ». Depuis, les succès s’enchaînent avec les grands classiques du vaudeville : « L’Amuse-gueule », « Le saut du lit », « Le Vison voyageur »…

En 2008, la troupe fête son 25ème anniversaire avec « Monsieur a bien changé » et s’offre une escapade à Paris. En 2010, une petite entorse au répertoire habituellement joué à Libin : une comédie policière « Tapage nocturne ». C’ est aussi l’occasion pour la troupe de rajeunir ses cadres. En 2013, la troupe fête son trentième anniversaire avec « De Doux Dingues », une délicieuse comédie de Michel André. Le « Théâtre du Papillon » compte une quinzaine d’acteurs et parmi eux, deux membres fondateurs : Monique Duchêne (présidente) et Francine Lothaire (secrétaire).